Ouvrages

• 1.  Le PCF dans la guerre. De Gaulle, la Résistance, Staline, Paris, Ramsay, 1980, 585 p.

• 2.  Le communisme (en coll. avec Marc Lazar), Paris, MA Editions, 1987, 271 p.

• 3. Qui savait quoi de l’extermination des Juifs, 1941-1945 (en coll. avec Adam Rayski), Paris, La Découverte, 1987, 236 p.

• 4. Le sang de l’étranger. Les immigrés de la MOI dans la Résistance (en coll. avec Denis Peschanski et Adam Rayski), Paris, Fayard, 1989, 472 p.

• 5. Testament (en coll. avec Boris Holban), Paris, Calmann-Lévy, 1989, 324 p.

• 6. Comrades and Brothers. Communism and Trade Unions in Europe (en coll. avec M. Lazar et M. Waller), Londres, Frank Cass, 1991, 204 p.

• 7. Cinquante ans d’une passion française. De Gaulle et les communistes (sous la dir., en coll. avec Marc Lazar), Paris, Balland, 1991, 342 p.

• 8. L’Affiche rouge. Immigranten und juden in der französichen resistance ( en coll. avec D. Peschanski et A. Rayski), Berlin, Schwarze Risse Verlag, 1993, 388 p.

• 9. Rigueur et passion. Mélanges offerts en hommage à Annie Kriegel (sous la dir., en coll. avec Marc Lazar et Shmuel Trigano), Paris/Lausanne, Cerf/Age d’homme,

1994, 464 p.

• 10. Histoire du parti communiste français (en coll. avec M. Lazar), Paris, Presses universitaires de France, coll. « Thémis », 1995, 440 p.

• 11. Remarques sur un rapport (à propos de l’affaire Pierre Cot), Nanterre, GEODE/Université Paris X, 1995, 74 p.

• 12. Eugen Fried. Le grand secret du PCF (en coll. avec Annie Kriegel), Paris, Seuil, 1997, 430 p.

• 13. Le Livre noir du communisme (en coll.), Paris, Robert Laffont, 1997, 846 p.

• 14.  Il Libro negro del comunismo, Barcelone/Madrid, Planeta/Espasa, 1998, 866 p.

• 15. Carta neagra a comunismului, Bucarest, Humanitas/Academia civica, 1998, chapitre supplémentaire sur le communisme en Roumanie et carte des lieux de

répression, 788 p.

• 16. Das Schwarzbuch des Kommunismus, Munich Pipper Verlag, 1998, avec deux chapitres supplémentaires sur la répression en RDA, 988 p.

• 17. O livro negro do comunismo, préf. de José Pacheico Pereira, Lisbonne, Quetzal Editores, 1998, 878 p.

• 18. Le Livre noir du communisme, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », 1998, 924 p.

• 19. Il Libro nero del comunismo, Milan, Mondadori, 1998, 770 p.

• 20. Cerna kniha komunismu, Prague, Paseka, 1999, 2 vol., 416 p. et 320 p.

• 21. Cierna kniha komunizmu, Bratislava, Agora, 1999, 702 p.

• 22. Crna knjiga komunizma, Sarajevo, Bosancica Print, 1999, 810 p.

• 23. Kommunismens svarta bok, Stockholm, Kokförlaget DN, 1999, 780 p. 28

• 24. Zwartboek van het communisme, Amsterdam/Anvers, Uitgeverij De Arbeiderpers, 1999, 1083 p.

• 25. Czarna Kziega komunizmu, Varsovie, Proszynski i S-ka, 1999, 740 p.

• 26. Tchernata kniga na komunisma, Sofia, Prosorev, 1999, 768 p.

• 27. Crna Knjiga komunizma, Ljubliana, Mladinska knjiga, 1999, 974 p.

• 28. The Black Book of Communism, Cambridge (Mass.)/Londres, Harvard University Press,1999, 856 p.

• 29. Tchernar kommunisma kniga, Moscou, 1999, 766 p. (avec préf. d’Alexandre Yakovlev, ex-conseiller personnel de M. Gorbatchev).

• 30. Le Livre noir du communisme, Paris, Pocket, 1999, 1130 p.

• 31. L’Histoire du PCF (en coll. avec M. Lazar), Paris, Presses universitaires de France, coll. « Thémis », 2000, 2e édition revue et augmentée, 480 p.

• 32. Komünizmin Kara Kitabi, Ankara, Dogan Kitapçilik, 2000, 1030 p.

• 33. A kommunizmus fekete könyve, Budapest, Nagyvilag, 2000, 856 p.

• 34. Juodoji komunizmo knyga, Vilnius, Leidykla Vaga, 2000, 1072 pages.

• 35. Libri i zi komunizmit, Tirana, Besa, 2000, 692 p.

• 36. Kommunismi must raamat, Tallin, Kirjastus Varrak, 2000, 976 p. (avec préf. du Président de la République et chapitre supplémentaire sur le communisme en Estonie par Maart Lar, ex-premier ministre).

• 37. Kommunism musta Kirja, Helsinki, Werner Söderström Osakeyhtiö, 2000, 866

p.

• 38. I mauré biblos tou kommounismou, Athènes, Kollarou et Zias, Bibliopoleïon tis « Estias », 2001, 866 p.

• 39. O Livro Negro do Comunismo, Rio de Janeiro, Bertrand Brasil, 1999, 918 p.

• 40. Regards sur la crise du syndicalisme (sous la dir., en coll. avec Dominique Labbé), Paris, L’Harmattan, coll. « Logiques sociales », 2001, 222 p.

• 41.  Quand tombe la nuit. Origines et émergence des régimes totalitaires en Europe (sous la dir.), Lausanne, L’Age d’homme, 2001, 416 p.

• 42. « Du passé faisons table rase ». Histoire et mémoire du communisme en Europe (sous la dir.), Paris, Robert Laffont, 2002, 574 p.

• 43. « Ein Gespenst geht um in Europa ». Das Erbe kommunistischer Ideologien (sous la dir. et en coll. avec Uwe Backes), Cologne/Weimar/Vienne, Bölhau Verlag, 2002, 454 p.

• 44. Une si longue nuit. L’apogée des régimes totalitaires en Europe (sous la dir.), Paris, Editions du Rocher, 2003, 534 p.

• 45. Courtois la Sighet, Bucarest, Fundatia Academia Civica, 2003, 304 p.

• 46. Das Schwarzbuch des Kommunismus 1. Unterdrückung, Verbrechen un Terror, (nouvelle édition), Munich, Piper, 2004, 1002 p.

• 47. Das Schwrzbuch des Kommunismus 2. Das schwere Erbe der Ideologie, (traduction en allemand de Du passé faisons table rase ! Histoire et mémoire du communisme en Europe), Munich, Piper, 2004, 542 p.

• 48. Du passé faisons table rase !, traduction bulgare, Sofia, Prosopeu, 2004, 560 p.

• 49. Le jour se lève. L’héritage du totalitarisme en Europe, 1953-2005 (sous la dir.), Paris, Editions du Rocher, 2006, 470 p.

• 50. Il libro nero del comunismo europeo (traduction en italien de Du passé faisons table rase !), Milan, Mondadori, 2006, 494 p.

• 51. La vérité des souterrains, entretiens d’Ismail Kadaré avec Stéphane Courtois, Paris, Odile Jacob, 2006, pp. 143-205.

• 52. Le Livre noir du communisme, traduction japonaise, Tokyo, Keigado Shuppan, 2006, 406 p.

• 53. Les logiques totalitaires en Europe (sous la dir.), Paris, Editions du Rocher, 2006, 614 p.

• 54. Communisme en France (sous la dir.), Paris, Editions Cujas/ICES, 2007, 290 p.

• 55. Dictionnaire du communisme (sous la dir.), Paris, Larousse, coll. « A présent », 2007, 639 p.

• 56. Ernst Nolte, Fascisme et totalitarisme, conception et préparation de l’ouvrage, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », 2008, 1022 p.

• 57. O Noapte atat de lunga. Apogeul regimurilor in Europa, 1935-1953 (sous la dir.), (traduction en roumain de Une si longue nuit), Bucarest, Editura Vremea, 2008,

608 p.

58. Gorna kniga komunismu, Lviv, Afitcha, 2008, 712 p.

59. Dictionarul comunismului (sous la dir.), (traduction en roumain du Dictionnaire du communisme), Iasi, Polirom, 2008, 750 p.

60. Retour sur l’alliance soviéto-nazie, 70 ans après, Paris, Fondation pour l’innovation politique, 2009, 16 p.

61. Communisme et totalitarisme, Paris, Perrin, 2009, 530 p.

62. Svartbok kommunismans (Le Livre noir du communisme, traduction islandaise), Reykjavik,  Haskolautgalan, 2009, 828 p.

63. Le Livre noir du communisme, réédition Agora, octobre 2009, 1106 p.

64. Du passé faisons table rase ! Histoire et mémoire du communisme en Europe, réédition Agora, octobre 2009, 1020 p.

• 65.  Le point aveugle de la mémoire européenne. Le 23 août 1939 : l’alliance soviéto-nazie, Bucarest, Fondation Académie civique, 2009, 142 p.

66. Pata oarba a memoriei europene, Bucarest, Fondation Académie civique, 2009, 136 p.

• 67. Das Handbuch des Kommunismus (sous ma dir.) (traduction allemande du Dictionnaire du communisme, avec un chapitre supplémentaire de Klaus Schroeder et Jochen Staadt, « Kommunismus in Deutschland »), Munich, Piper Verlag, 2010, 846 p.

• 68. Le bolchevisme à la française, Paris, Fayard, 2010, 560 p.

69. Comunism si Totalitarism (traduction en roumain de Communisme et totalitarisme),  Iasi, Polirom, 2011, 272 p.

• 70. Le livre noir du communisme, traduction en géorgien, Tbilissi, Editions de l’Université d’Etat Ilia, 2011, 744 p.

• 71. Sortir du communisme, changer d’époque en Europe (sous ma dir.), Paris, Presses universitaires de France, 2011, 660 p.